L’accompagnement thomyorkien

Thom Yorke (CC-By angela n)Ceux qui me connaissent un peu, que ce soit personnellement ou par le biais du Geektionnerd, savent que je suis un grand fan de Radiohead. J’aime autant vous prévenir que cet article risque de n’intéresser que les auditeurs du groupe, mais vous pouvez toujours le lire par curiosité musicale même si vous ne connaissez pas (ce sera illustré par des chansons).

Je vais donc vous parler aujourd’hui d’un motif d’accompagnement à la guitare que Thom Yorke, le chanteur-pianiste-guitariste-leader du groupe, semble apprécier tout particulièrement, puisqu’on l’a entendu dans pas moins de 5 chansons sur les 6 dernières années.

Il s’agit d’un accompagnement léger et épuré, basé sur une forme d’accord de 2 notes constitué de la fondamentale et de la tierce à l’octave supérieure (ou dixième, si vous préférez). La quinte est absente, mais on « reconnait » quand même de quel accord il s’agit (principalement parce qu’ils sont tous joués sans renversement, avec la fondamentale comme note basse).

On peut voir ça comme une simplification à l’extrême d’accords classiques : en notation E-A-D-G-B-E, le mi x-7-9-9-8-7 devient x-7-x-x-8-x, le sol 3-5-5-4-3-3 devient 3-x-x-4-x-x, etc.

Ça a l’air tout bête, mais on reconnait très vite cet accompagnement dont maître Yorke use et abuse. La plupart du temps, il fait sonner alternativement chaque note selon un rythme spécifique à chaque chanson. Voyons ce que ça donne.

Note : les liens mènent tous vers YouTube. Je n’inclus pas les vidéos dans la page pour ne pas alourdir.

Black Swan (2006)

C’est à ma connaissance la première utilisation de cet accompagnement. Notez que la chanson n’est signée par Radiohead mais provient de l’album solo de Thom Yorke (The Eraser – sublime, je vous le conseille).

Ici, la totalité de la chanson repose sur cet accompagnement et cet enchaînement d’accords (avec guitare accordée en drop-D, soit DADGBE) :

  • Am : 7-x-x-5-x-x
  • G : 5-x-x-4-x-x
  • C : 10-x-x-9-x-x
  • Dm : 0-x-x-10-x-x (notez la petite variation avec passage à l’octave inférieure sur la basse)
  • Csus4 : 10-x-x-10-x-x
  • Dm : 0-x-x-10-x-x
  • Csus4 : 10-x-x-10-x-x (once again with feelings)
  • Dm : 0-x-x-10-x-x

Pour vous faire une idée :

Reckoner (2007)

Sortie sur l’album In Rainbows, même schéma avec quelques petites variations sur :

  • C : x-3-x-x-5-x (en passant par Csus2 x-3-x-x-3-x)
  • Em : x-7-x-x-8-x (en passant par Esus2 x-7-x-x-7-x)
  • D : x-5-x-x-7-x (en passant par Dsus x-5-x-x-5-x)

Bon il y a aussi quelques accords en plus, notamment pour le pont, mais la progression de la chanson est basée là-dessus. Il est possible que les accords soient joués sur les cordes plus graves. Et vous pouvez aussi remarquer que Thom a tendance à jouer les accords plus franchement en live (en ajoutant la quinte par exemple).

Même chose :

The present tense (2009)

Magnifique chanson jouée par Thom seul en concert, d’abord sur guitare acoustique puis électrique. Je ne détaille pas les accords (il y en a beaucoup), mais encore une fois on retrouve cette forme d’accord et l’alternance basse/dixième avec un autre rythme.

La chanson n’a malheureusement pas été enregistrée en studio à ce jour (et c’est bien dommage, tous les fans la réclament). De plus, Jonny Greenwood (le guitariste qu’on peut considérer comme le n°2 de Radiohead) a utilisé l’harmonie de la chanson pour un morceau d’une bande originale de film qu’il a signée… La chanson en est-elle pour autant abandonnée ? Espérons que non.

Si oui, il nous reste ces traces :

Staircase (2010)

Pour cette chanson, c’est un peu particulier : en effet, la version studio (parue en 2011) utilise un arrangement complétement différent, très électronique et rythmé.

Mais lorsque Thom l’a présentée (seul sur scène, à nouveau), c’était une chanson très calme et douce… Et qui utilisait toujours ce fameux accompagnement. Cette fois, le rythme est simplicime puisqu’il s’agit d’une bête alternance basse/dixième en croches régulières.

Petite anecdote amusante, la première fois qu’il l’a jouée, Thom a déclaré pendant l’introduction :

I don’t know if you’ve noticed but I only got one trick on the guitar, now… I’ll stop when it gets boring.

Ce qui signifie pour nos amis non-anglophones :

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais je ne fais plus qu’un seul truc à la guitare, maintenant… J’arrêterai quand ça deviendra chiant.

Héhé, merci d’avoir confirmé mes soupçons, cher Thom, j’avais effectivement remarqué.🙂

Ceci dit, d’un point de vue personnel, je préfère largement la version studio. La version live m’avait plutôt laissé de marbre, trop plan-plan. Le nouvel arrangement est vraiment canon (la ligne de basse sur les refrains, wahou).

Vous pouvez donc écouter :

Little by little (2011)

Sortie sur le dernier album en date, The King of Limbs. Sur cette chanson, la présence de l’accompagnement est moins évidente mais tout de même reconnaissable : les couplets sont soutenus par un rythme d’accords qui appuient comme d’habitude sur la basse et la dixième, et le refrain est accompagné par un motif à mi-chemin entre la franche mélodie et l’arpège de 2 notes comme sur les chansons précédentes.

C’est assez dur à décrire et, je le répète, ça se reconnait moins franchement que sur les 4 chansons précédentes. Mais ça reste basé sur l’appuie basse/dixième dont Thom Yorke souhaite, semble-t-il, faire une marque de fabrique. On peut dire que c’est réussi !

Pour finir :

Voilà, c’était ma petite analyse d’un motif récurrent dans la musique de Radiohead… Il y en aura peut-être d’autres, ce groupe ayant une forte tendance à multiplier les arrangements de chansons et les styles expérimentés (pour notre plus grand bonheur).

Crédit photo : Thom Yorke (CC-By angela n.)

3 réflexions au sujet de « L’accompagnement thomyorkien »

  1. N’étant pas un grand connaisseur de Radiohead, ça m’a de suite fait penser à Roulette de System of a Down. Une chanson entière basée exactement sur ce principe, et exclusivement ce principe…

  2. Bonjour, analyse hyper intéressante. Savez-vous comment les cordes sont construites, quelles harmonies sont utilisées ? Est-ce qu’elles reprennent la dominante, une tierce ? ou un autre accord ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s